Ouverture de mur porteur : que faut-il savoir ?

L’ouverture d’un mur porteur peut s’avérer nécessaire lorsque vous effectuez des travaux de rénovation dans votre maison. Cette opération vous permet de créer une fenêtre, une porte ou une baie vitrée.

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur l’ouverture d’un mur porteur, alors suivez-nous.

Quels sont les types de murs porteurs ?

Un mur porteur joue un rôle essentiel dans une maison. En effet, il permet de soutenir la structure d’un bâtiment, du sol à la charpente. Par ailleurs, avec un mur porteur, on peut assurer la stabilité d’une demeure. 

Notons que cet élément fondamental peut être réalisé grâce à plusieurs matériaux tels que les briques, le bois, le béton, la pierre, les parpaings ou encore le bois. En outre, le mur porteur est conçu pour supporter une lourde charge. De ce fait, son épaisseur tourne autour de 15 cm. 

Dans une maison, nous pouvons retrouver trois types de murs porteurs :

  • Les murs de soubassement dont le rôle est de supporter les murs de façade ou les murs de refend. On les retrouve généralement au niveau des fondations. 

  • Les murs extérieurs : Généralement, ces murs servent à entourer les bâtiments. De plus, ils sont utilisés pour soutenir le toit de la maison. 

  • Les murs de refend : on les retrouve à l’intérieur de la maison et leur rôle est d’assurer la stabilité horizontale et verticale de votre édifice. Par ailleurs, ils sont utilisés pour effectuer la répartition des différentes pièces de la maison. 

Quelles sont les astuces pour reconnaitre un mur porteur ?

Il est primordial de reconnaitre un mur porteur. Cela vous permet d’étudier la faisabilité des travaux à entreprendre. De plus, vous serez en mesure de déterminer le budget nécessaire pour réaliser votre projet. 

Pour identifier un mur porteur, vous pouvez utiliser les astuces suivantes :

  • Vérifier l’épaisseur du mur : un mur porteur a généralement une épaisseur de 15 cm.

  • Taper dans le mur porteur afin d’écouter le son émis par ce dernier. En effet, lorsque vous avez affaire à un mur porteur, les bruits doivent être sourds et profonds. 

  • Analyser la position du mur : un mur porteur est souvent utilisé pour soutenir une poutre, une charpente, un plancher ou la toiture. 

Quelles sont les autorisations nécessaires pour réaliser l’ouverture d’un mur porteur ?

La réalisation de ces travaux nécessite des autorisations qui dépendent du type d’habitation que vous avez. 

Le cas d’une maison

Lorsque vous vivez dans une maison et que vous souhaitez ouvrir un mur extérieur, vous devez solliciter une déclaration préalable de travaux au niveau de la mairie de votre région. 

Outre la demande, vous devez joindre vos notes de calculs. Néanmoins, si le mur se situe à l’intérieur de votre maison, vous n'aurez pas besoin de solliciter une autorisation pour réaliser vos travaux.

Le cas d’un appartement

 

Lorsque vous êtes copropriétaire, tous les travaux liés au mur porteur situé dans votre appartement doivent avoir l’accord de l’assemblée générale de copropriété. De plus, vous devez faire parvenir certains documents au syndic. Ceux-ci comprennent entre autres : l’étude de faisabilité et les différents plans de l’architecte, les plans d’exécution du bureau d’études techniques, le devis des travaux et une attestation provenant du professionnel chargé des travaux.